Interview with Tsutomu Hashimoto, for the review « Arguments »

  This interview was published by the review « Arguments, » in their October 2017 issue

139205802_624  Tsutomu Hashimoto is a Professor of Economics at Hokkaido University in Japan, obtained a Ph.D. at Tokyo University, and published various books on liberalism and philosophy of economics in Japanese. He was a visiting researcher at New York University from 2000 to 2002 and at Aix-Marseille University in 2016. Contact: hasimoto@econ.hokudai,ac,jp

  Grégoire Canlorbe: Among the major quests of your lifetime, one project that is dear to your heart consists in constructing an original theory of liberalism from the angle of a “philosophical anthropology of the social sciences.” Could you develop the origin of this vocation and the present lines of force of your perspective?

  Tsutomu Hashimoto: So far, I have published nine and edited five books in Japanese, all related to the theme of liberalism. You mention “philosophical anthropology of social sciences,” which is actually the title of my second book. In this book, I developed my philosophical foundation of liberalism, focusing on the concept of “person” in the context of philosophical anthropology since Max Scheler (1874–1928).

Continuer la lecture de « Interview with Tsutomu Hashimoto, for the review « Arguments » »

Entretien avec Pierre Bergé, pour la revue « Arguments »

  Cet entretien a été initialement publié par la revue « Arguments », fin mars 2017.

  Pierre Bergé est un entrepreneur en confection de luxe, essayiste, et mécène français. Compagnon d’Yves Saint Laurent, il l’aide à fonder la maison de couture du même nom. Il est aujourd’hui président de la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent, reconnue d’utilité publique en 2002, dont les missions sont la conservation de l’œuvre d’Yves Saint Laurent, l’organisation d’expositions et le soutien d’activités culturelles et éducatives.

  De 1977 à 1981, il dirige le théâtre de l’Athénée puis préside l’Opéra Bastille de 1988 à 1993, année où il est nommé « ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO ». Soutien médiatique et financier du Parti socialiste, il est également un militant qui soutient la cause homosexuelle et la lutte contre le sida, cofondateur de l’association Sidaction dont il est aujourd’hui président. Il était propriétaire du magazine Têtu jusqu’en janvier 2013. En 2010, il prend le contrôle du quotidien Le Monde, conjointement avec Xavier Niel et Matthieu Pigasse, au travers d’une recapitalisation du groupe.

  Pierre Bergé est, enfin, l’auteur de plusieurs essais consacrés à Yves Saint Laurent, ainsi qu’à la liberté et aux valeurs républicaines. Évoquons notamment Liberté, j’écris ton nom, de 1991, Inventaire Mitterrand, de 2001, Les jours s’en vont je demeure, de 2003, et Lettres à Yves, de 2008. Il se définit politiquement comme un « démocrate rooseveltien ».

Continuer la lecture de « Entretien avec Pierre Bergé, pour la revue « Arguments » »