Entrevue avec Henry de Lesquen, pour Institut Coppet

  Cette entrevue a été initialement publiée sur le site web de l’Institut Coppet, le 18 avril 2017.

lCo9oYbl  Henry de Lesquen est un haut fonctionnaire, homme politique, dirigeant de radio, et essayiste français. Il poursuit de 1974 à 2013 une carrière d’administrateur civil. Président du Club, puis Carrefour de l’Horloge depuis 1985, il a pris la tête de Radio Courtoisie en 200. Il est par ailleurs conseiller municipal de Versailles de 2001 à 2014. Se réclamant du national-libéralisme, il a toujours été classé « divers droite » dans les scrutins auxquels il a participé. En 2015, il a annoncé vouloir être candidat à l’élection présidentielle de 2017, mais s’est finalement retiré en faveur de François Fillon, « seul capable de faire barrage à la gauche ».

Continuer la lecture de « Entrevue avec Henry de Lesquen, pour Institut Coppet »

Entretien avec Pierre Bergé, pour la revue « Arguments »

  Cet entretien a été initialement publié par la revue « Arguments », fin mars 2017.

  Pierre Bergé est un entrepreneur en confection de luxe, essayiste, et mécène français. Compagnon d’Yves Saint Laurent, il l’aide à fonder la maison de couture du même nom. Il est aujourd’hui président de la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent, reconnue d’utilité publique en 2002, dont les missions sont la conservation de l’œuvre d’Yves Saint Laurent, l’organisation d’expositions et le soutien d’activités culturelles et éducatives.

  De 1977 à 1981, il dirige le théâtre de l’Athénée puis préside l’Opéra Bastille de 1988 à 1993, année où il est nommé « ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO ». Soutien médiatique et financier du Parti socialiste, il est également un militant qui soutient la cause homosexuelle et la lutte contre le sida, cofondateur de l’association Sidaction dont il est aujourd’hui président. Il était propriétaire du magazine Têtu jusqu’en janvier 2013. En 2010, il prend le contrôle du quotidien Le Monde, conjointement avec Xavier Niel et Matthieu Pigasse, au travers d’une recapitalisation du groupe.

  Pierre Bergé est, enfin, l’auteur de plusieurs essais consacrés à Yves Saint Laurent, ainsi qu’à la liberté et aux valeurs républicaines. Évoquons notamment Liberté, j’écris ton nom, de 1991, Inventaire Mitterrand, de 2001, Les jours s’en vont je demeure, de 2003, et Lettres à Yves, de 2008. Il se définit politiquement comme un « démocrate rooseveltien ».

Continuer la lecture de « Entretien avec Pierre Bergé, pour la revue « Arguments » »